Flashback

Hier soir, salle de sport. Velo-eliptique pour quelques minutes avant le cours collectif. Lancement d’Itunes sur le téléphone à pomme. Et l’envie d’écouter du Tool. The Pot.

Première pensée. Pour La Curieuse.

Et puis une pensée en entraine une autre. Envie d’écouter Puscifer. Et puis Stone Sour.

Je termine ma séance de cardio en solo à lipduber mes morceaux préférés. The undertaker. Trough Glass. Bother. Tumult.

Retour à la maison à la fraîche, avec toujours les mêmes titres dans les oreilles. Monomaniaque capable d’écouter en infinite-loop le même titre des heures durant (je vous ai déjà dit que j’ai tenu 1h30 sur la version 10h de « Epic Sax Guy« ? J’ai de la résistance).

Et Paf! Sans crier gare (ni aéroport) (dédicace à Fanny), les souvenirs reviennent. L’album de Stone Sour, éponyme (2002), je l’écoutais en boucle pendant mes révisions du bac. Et je ressens toujours la même chose avec cette musique. Une envie de vaincre. De me battre. De tout péter.

Et c’était il y a 10 ans.

Déjà.

Tant de temps est passé. Je regrette un peu cette époque. J’ai adoré l’année de mes 18 ans. Ce sont des souvenirs pleins de nostalgies et d’émotion qui m’ont assailli.

Juste parce que j’écoutais ces titres. Que j’aime tant. Qui me remuent les tripes toujours autant.

Parce que avouons-le. Corey Taylor a tout de même une voix magique. Une machine a faire mouiller la culotte.

Cette entrée a été publiée dans MoiJe. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s