De la discrimination ordinaire

Aujourd’hui j’ai envie de pousser un coup de gueule sur la régie des transports parisiens. Je ne parlerai pas des désagréments des « transpires » en commun, des retards et autres annulations, puisqu’en ce moment c’est leur fête et que tout le monde y va de son coup de gueule utilisateur.
Non, j’ai envie de vous parler d’une expérience qui m’a mise sur le cul.
Il y a quelques temps, précisément le dimanche de la fête des mères, je me suis rendue en RER/métro au domicile de mes géniteurs d’amour, en compagnie de mon monsieur. Il faut que je précise qu’en ce moment j’ai une poussée de féminisation ; je revêtais donc une jolie robe (achetée une misère chez Etam – BTW, jolie collection cette saison, je trouve), de mes ballerines de « Colombine » et de ma veste de costume. Classe, quoi. Cela m’a d’ailleurs valu des réflexion du genre « tu vas à un mariage? ». Passons.
Petit changement à Gare de Lyon. Prise de l’escalator, et BIM! en haut nous attendaient des contrôleurs. Un dimanche à 13h, normal. Il faut savoir que tout représentant d’une force coercitive me hérisse le poil et ne me rend pas très aimable. Je me raidis en tenant fermement la main de monsieur.
Ni une, ni deux, nous ne nous démontons pas, passons entre les utilisateurs et les contrôleurs, passons de surcroît devant l’un d’eux totalement désoeuvré, … et poursuivons notre chemin sans encombres. Aucun « excusez moi monsieur, dame », « votre titre de transport s’il vous plait », RIEN DU TOUT.
Personne ne nous a demandé quoique ce soit. Alors que le reste des touristes (chargés comme des mules et donc facilement identifiables) et des voyageurs ont été contrôlés!
La moralité immédiate a été « nous sommes de la « bonne » couleur », et je trouve ça révoltant! Nous avons eu de la chance, cela va sans dire. Mais tout de même c’est très gros! Je ne sais pas si c’est la robe qui les a impressionné, on va dire que oui. 0//
J’en suis restée sur le cul pendant 20 minutes tant j’avais été abasourdie par cette démonstration de la discrimination quotidienne de la régie des « Reste assis, t’es payé ». 
J’en suis toujours un peu sur le cul d’ailleurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s