I can believe

Il y a quelques jours j’ai dîné avec des amies de la fac. Petit revival, qu’on répète deux fois par an, pour ne pas se perdre de vue. 
Il y en a qui ont du boulot, d’autres qui en cherchent, d’autres encore qui étudient toujours. 
Il y a les célibataires, les « en couple », et une mariée avec des jumelles superbes.
Cette amie, je l’aime énormément. J’ai toujours vu en elle, une sorte de repère. Allez savoir pourquoi elle plus qu’une autre. Dans ce groupe d’amis en tout cas, elle m’apaise, et j’aime l’écouter.
Cette amie est chrétienne jusqu’au bout des cheveux. 
Moi qui me revendique athée, je ne peux pas m’empêcher de l’admirer dans sa croyance. A chaque fois que je passe un peu de temps avec elle, alors qu’elle ne fait aucun prosélytisme (puisqu’on ne parle quasiment jamais de religion), j’ai l’impression étrange qu’il me manque quelque chose. 
Croire en autre chose. 
Élevée dans la religion catholique, j’ai été baptisée, j’ai fait mon catéchisme, ma Première Communion et ma Profession Foi. Je me suis arrêtée avant la Confirmation. 
Je ne vais pas pour autant à la messe et pour moi entrer dans un édifice religieux (quelque soit la religion) me dérange. J’ai repoussé de toutes mes forces toutes les religions, criant à qui veut l’entendre, que pour moi une religion est une secte qui te fait perdre ton libre arbitre.
Et pourtant depuis deux jours, je me sens en manque de quelque chose.
Comme si j’étais rattrapée par ce besoin de croire en une force supérieure, une force bienfaisante, rassurante. Croire mais ne pas perdre la main sur ma vie et mes décisions. Juste, me dire que lorsque je suis triste, que le moral est en berne, je ne suis pas vraiment « seule ».
Et c’est là que je ne sais plus où me positionner sur l’échelle des croyances. Je suis quoi à la fin? Agnostique? 
Et au-delà des croyances, j’ai été élevée dans des rites, qui me semblent presque naturels, bien qu’en lien avec la religion et la foi, que je m’évertue à « évacuer » de ma vie.
Bref, je suis un peu perdue dans tout ça. Je suis seule maître de ma vie, mais j’ai envie de sentir une Force bienveillante avec moi.

2 réflexions sur “I can believe

  1. Hello Leslie:)

    Ton texte me touche car il me parle. Je suis pareil que toi athée,
    et j'ai ce sentiment aussi de manque de repère ou ne pas savoir à quoi me raccrocher à certaines période.

    bref j'ai cette vision aussi « seule maître de ma vie » et cette contradiction où je me dis que j'aimerai me racrocher à qqch d'ordre moins rationnel. Car parfois c'est dur de se faire confiance.
    Avoir la foi en une force supérieure, c'est pas si mal je pense.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s