London Calling

Les 3 jours dans ma bulle enchantée de Londres seront passés à la vitesse de la lumière. 3 jours dans un ailleurs où je rêve d’aller vivre depuis mon premier voyage en Grande Bretagne… Il y a 15 ans.  Mais pas aller y vivre un temps déterminer. Non. Déserter la France. Pour peut être un jour avoir envie de revenir. Pour l’instant (et depuis un bout de temps en fait) j’ai plus l’envie de partir loin, que de rester.

Pourtant Londres, je t’ai détesté. Le jour où tu as éloigné de moi, l’homme que j’aimais à l’époque, il y a un peu plus de trois ans.

Little Venice

Depuis, beaucoup de choses ont changé. Londres, je t’aime à nouveau. L’homme de ma vie aussi a changé et est parti avec moi (et non sans moi). J’ai donc de nouveaux souvenirs tous beaux et toux frais en amoureux dans cette ville fantastique.

Bon et sinon qu’est-ce que j’ai foutu là bas? En quelques mots…

On a beaucoup marché, mais genre beaucoup! On a mangé, et sans avoir faim. On a bu, sans avoir soif, juste pour le plaisir des pubs (et mon amour de Pimm’s classic <3). On a fait des photos. On logeait à Little Venice, c'était sublime, et même que notre hôtel était l'ancienne maison de Alan Turing (hanhanhan). Du shopping, souvent sans rien acheter. On s’est fait des souvenirs. Et on a fait la liste de tout ce qu’il nous restait à faire.

Warwick Avenue

En parlant shopping… Monsieur l’homme de ma vie, de mes jours et de mes nuits est un être formidable. Pourquoi? Comment? Alors en 3 jours il m’a offert deux sac à mains (et pas des trucs pourris de chez les chinois hein!), et m’a suivi dans mon marathon shopping. Et le terme marathon est véridique. Il m’a suivi dans TOUTES les boutiques de chaussures de Camden à Carnabi Street, parce que j’étais à la recherche de LA paire de Dunk de mes rêves, que j’avais vu aux pieds d’une donzelle en arrivant à Londres. Et évidemment… je ne les ai pas trouvé! Vous voyez à quel point il a du courage le bougre!

Ceci étant, il faut aussi noté trois choses… 1. On a encore 9£ sur nos Oyster (qu’on avait chargé avec 20£)… oui on a beaucoup marché! 2. Je suis rentrée avec PLEINS de pound dans mon porte-monnaie et 3. tant que je n’aurais pas en ma possession les dunk chassées à Londres, je ne m’achèterai pas de chaussures (nouvelle obsession BONJOUR).

Hâte d’y retourner. Et de ne plus en revenir. Paris je te hais.

PS: Petite note rigolote… On est parti avec les grèves parisiennes… On est rentré avec les grèves londoniennes ^^

Plus de photos plus tard ^^

2 réflexions sur “London Calling

  1. C'était magique. Et oui Londres c'est cool entre potes. Mais c'est tellement mieux à deux.

    J'ai enfin de nouveaux souvenirs, et par moment, il faut avouer j'ai eu le coeur un peu serré sur des souvenirs pas très gais. Des vieux trucs qui sont remontés à la surface que j'avais totalement occulté. Et finalement, il était là, et m'a souris. et tout est parti.

    Hâte d'y retourner! j'ai encore des sous à dépenser!

  2. Pimm's !!! Je savais que t'étais parfaite !

    « TOUTES les boutiques de chaussures de Camden à Carnabi Street » il est fou !!! (bon toi aussi mais on savait) Ne serait-ce que la moitié de celles de Camden, c'est la mort !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s