Si tu m’aimes, protège-moi!

Il arrive un moment où, dans une relation, on commence à parler dépistage. C’est le cas avec le boyfriend, on en a un peu parlé. Personnellement je suis une flippée du dépistage… j’en fais au moins 2 par ans, histoire d’avoir la conscience tranquille. Mais par acquis de conscience et parce que c’est une démarche qu’on fera à deux, je referai mon dépistage VIH avec lui.

Je ne vais pas vous raconter davantage ma vie, mais ce matin, sorti comme un « pop-up » de mon cerveau, j’ai repensé à ces anciens partenaires que j’ai eu un jour. Ces partenaires qui, quand tu leur parles dépistage, te regardent et te disent « jamais fait! » (et j’ajoute que certains approchent plus de la trentaine que la jeune adolescente mère qui fait débat aujourd’hui sur Twitter).

Je trouve ça effarant. On est la génération qui est née « harcelée » par le Sida, et certains n’ont 1. jamais fait de dépistage 2. et ne se protègent pas (ou jartent la capote rapidement). Je ne veux pas faire la donneuse de leçon, c’est une chose qui m’insupporte quand on me le fait. Mais je trouve effrayant qu’en 2009, des personnes de ma génération, n’aient jamais eu l’esprit de prendre quelques minutes pour faire ce putain de dépistage!

La contraception externe (préservatifs masculins, et féminins) existe. Je ne parle pas de grossesse, mais bien de transmission du virus, ou de tout autre infection sexuellement transmissible. Comment on peut encore ignorer ça?

On répondra « mais faut faire un peu confiance » « aucuns/es de mes partenaires n’avaient de problèmes » … justement, ce n’est pas marqué sur le visage de l’autre. Et comment faire confiance en une personne qui joue à la roulette russe?

En regardant en arrière, je regrette certains de mes comportements à risque qui m’ont rendu un peu parano. Je regrette d’avoir fait confiance à ces personnes qui sous prétexte de « t’aimer » ou de « tu me fais pas confiance » ne m’ont en fait que mise en danger. Oui je suis séronégative, et je suis rassurée, mais ce n’est peut être pas le cas de tout le monde.

Beaucoup vont trouver que c’est too much, que « c’est bon on nous rabâche les oreilles avec ça », que la contraception « on sait ce que c’est ». Il n’empêche qu’autour de moi, beaucoup trop de personnes se mettent en danger. Et que oui, j’ai peur pour elles.

(Ceci n’a pas de lien avec le débat sur Twitter et la jeune adolescente maman… mais c’est vrai que j’ai eu envie d’écrire cet article aujourd’hui).

(Ceci n’apporte rien à personne, mais ça me permet, sans pointer du doigt les « protagonistes » de m’exprimer sur ce que j’ai vécu et ressenti, et de témoigner à ma façon sur ce sujet « un peu désuet » pour certains).

4 réflexions sur “Si tu m’aimes, protège-moi!

  1. Tu ne peux pas dire que ton post n'apporte rien à personne. Ca fera peut-être « tout simplement » prendre conscience à certaine personnes, qui sans forcément penser à mal n'ont jamais pensé au dépistage (pour des raisons X ou Y).

    Pour ma part, la première (et unique) fois que je m'y suis rendu, c'était juste parce que ma copine du moment s'inquiétait et a eu l'intelligence de m'en parler. J'avoue n'y avoir pas pensé plus tôt.

    Question de mentalité garçon/fille ?

  2. Salut,

    personnellement je suis tout à fais pour ton coup de gueule ! Pour ma part j'ai déjà fais trois test et cela ne pas pas empêcher de refaire des 'bêtises' mais j'assume et je retourne faire un test régulièrement. Ce qui me choc c'est la bêtise des gens. Récemment je suis sortie avec un mec qui voulais pas la mettre et quand je lui ai dis qui ne me connaissait pas si bien que ça… Il m'a répondu  » oui mais je te connais par X et c'est un amis de longue date j'ai confiance en lui donc en toi… »
    J'ai presque eu envie de le gifler tellement sa réflexion était débile, d'ailleurs je l'ai largué !

  3. > Archonium: le fait est que beaucoup de mecs (en gros de part mes ex-partenaires, donc 3/5) se disent « allergiques » à la capote « tu comprends je ressens moins, tu comprends ça me bloque, tu comprends… blablabla » + non dépistage = totale inconscience. j'appelle ça de la stupidité.
    Maintenant je ne dis pas qu'il n'y a pas de filles qui agissent de la même façon, je n'ai pas eu l'occasion de « tester ».

    > Adeline: je connais ce genre de situation, ou plus tôt j'ai connu. L'inconscience à l'état pure. Et tu te dis « le pire c'est que je suis pas la première et pas la dernière à entendre ça ». C'est triste. Je ne souhaite pas de malheur à ses personnes, mais elles le cherchent en tout cas. Tu as bien fait de le quitter ;) (et welcome pour ton premier commentaire ^^)

  4. Pour en avoir refait un récemment, je comprends que certaines personnes puissent flipper… ça a été mon cas. Mais l'inconscience des gens me fait réagir, je trouve ça très bien que tu en parles, car je trouve que malheureusement, beaucoup de personnes ignorent encore les risques qu'elles peuvent faire prendre à leur partenaire. Bref, protégeons nous et ensuite, faisons le test, hein (et pas d'infidélités ^^)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s