Les feux de l’amour

salut mon ‘tit chat…

Oui en ce moment je suis du genre pas très régulière (mais l’ai-je déjà été?) Disons qu’entre Londres et aujourd’hui y’a pas mal de jolies petites choses (ou grosses tout dépend de son point de vue) qui sont entrées dans ma vie…

Si tu es là depuis pas mal de temps tu sais que mon coeur est tout abimé. Entre les bleus, les coupures, les autres brisages à répétition, il n’a pas fière allure. A chaque fois je me dis que ce sera la dernière, et rebelotte (j’adore ce mot) je retombe dans le panneau. Et j’ai réfléchi en discutant avec des amies au coeur brisé également ce qui faisait notre valeur aujourd’hui. Oui on a l’expérience mais on se fait encore mal… Une espèce de naïveté « espératoire » qui fait qu’on veut y croire à chaque fois. Qu’on se retrouve avec un coeur tout cabossé. Que l’amour on n’y croit plus. Que de toute façon les mecs c’est nul (j’édulcore parce que souvent c’est plus un « les mecs… tous des connards » et ça je ne le pense sincèrement pas). Que de toute façon dans la société de consommation dans laquelle nous vivons tout est devenu jetable et interchangeable. Qu’avoir un plan cul c’est trop « in », et une vraie relation c’est « has-been ». Que de toute façon dès que tu dis à quelqu’un « je veux une relation stable » on te regarde avec un air « elle, elle veut la bague au doigt! » alors qu’en fait tu ne veux que partager des petits boûts de chemin avec quelqu’un qui sera là pour toi et pas que pour ton cul… bref je m’égare… :)

Tout ça pour en revenir à ces coeurs brisés de jeunes filles… J’ai regardé le mien. Bah il est pas parfait, et plutôt très cabossé. Mais j’ai appris au travers de toutes ces cascades amoureuses (bien que je ne puisse dire que je n’ai été amoureuse que de trois mecs… pour les autres il y a eu de l’attachement… et tout attachement rompu fait un petit bleu au coeur), j’ai appris à me connaître avec mes peurs, mes envies, toussa toussa. Mon coeur est tout raflistolé de partout… sparadra, quelques boûts de ficelle, un peu de scotch et de duck, un coup de superglu et le voilà comme neuf. Oui ça fait un peu coeur de seconde main, il est pas tout neuf, mais au moins il a vécu. Il est riche, il sait plein de chose, et quand il aime, il aime vraiment. Pas un de ces amours à l’eau de rose sans saveur, ni objectivité, ou encore une amourette de collégien (bien que je ne doute pa qu’il existe des personnes qui rencontrent l’amour de leur vie au collège :p). Presque un coeur en frippe, et ça, ça prend de la valeur!

Parce que j’ai réparé mon coeur il y a quelques mois en disant aurevoir (ou plutôt « je t’aime alors je te laisse partir, adieu » quand j’y repense c’était une très belle déclaration d’amour) au gentil (et il n’y a eu aucune rechute, aucun retour en arrière!), je n’avais pas envie d’ouvrir ma vie à quelqu’un. J’étais davantage dans l’esprit « bonne copine » avec qui tu peux boire un verre, lui raconter tes soucis, rire. Et puis c’est tout. Juste ça, partager un moment agréable. Je n’attendais rien de plus. Passer du temps avec mes amis et me « nourrir » de la tendresse qu’ils peuvent m’apporter.

Tout ça c’était sans compter que j’allais le rencontrer… je n’ai pas envie de trop en parler. Mais j’avais malgré tout envie de partager ce changement dans ma petite vie de parisienne. Pour la première fois depuis longtemps (jamais je n’ai dit ça du gentil) je dis d’un mec qu’il est le mien. Qu’il est mon chéri. Que j’espère faire un boût de chemin avec lui. Que je me sens bien. Qu’à notre rencontre ça a presque été (pour moi en tout cas) une espèce d’évidence. Ca m’a pas empêché de flipper. Je sais plus comment on fait pour construire, ou au moins débuter, une relation normale! :) alors j’ai juste suivi le courant sans me forcer. Et de façon naturelle tout c’est fait.

Donc voilà :) tout ça pour dire que j’ai un homme dans ma vie. Que je vous en reparlerai peut être plus tard. que je sais qu’il lit tout ça :) J’avais envie de le partager avec vous et de manière indirecte avec lui (même si il le sait déjà… il lit déjà en moi comme un grand livre ouvert avec des pages toutes cornées).

Alors voilà voilà, souhaite moi bonne chance :)

9 réflexions sur “Les feux de l’amour

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s