le métro parisien…

Et ses joies fabuleuses…

Hey mon p’tit chaton sauvage!

Avant que je te raconte mes 4 jours londoniens (et la tonne de trucs que j’ai rapporté de là bas), j’ai besoin de te raconter ce qui vient de se passer… j’ai franchement hésité un instant à classer cet article sous « réparti de merde » mais pour une fois j’ai pas fait de jeu de mot pourri… une espère d’impression que de toute façon, la personne que j’avais en face de moi n’étais pas digne de la recevoir (ma répartie) (/mode prétentieuse off)…

Là je reviens de chez mes parents (parce que j’avais la flemme de rentrer chez moi hier soir) avec ma valise… et chargée comme une mule (retour de Londres oblige) je décide donc (chose rare) d’attendre l’ascenseur pour ne pas porter à bout de bras ma valise de 40kg plus mes deux sacs d’achats… (bon ok j’exagère ma valise fait 30kg je l’ai pesée)… une autre jeune femme avec un gros sac de voyage attend derrière moi. L’ascenseur arrive et là une nana avec son journal, ayant l’air d’un ours hirsute, sortant d’un goulag ou je ne sais quoi (un look de bolchévik attardé… je saurais pas la décrire, mais quand vous en voyez un vous le savez) déboule et passe devant nous… Ok je dois être vieux jeu… mais stupeur.

Moi j’avais cette tête « oO »

elle me regarde « bah quoi? »

moi « non juste je suis surprise, de voir quelqu’un passer devant des personnes attendant »

elle « non mais comme ça on rentre en même temps de toute façon »

moi oO

elle « pourquoi ça vous dérange? »

moi « un peu… mais peut être que la politesse et la courtoisie ne font pas partie de vos valeurs »

elle « politesse? ok je retourne dans ma lecture » << le canard enchainé

elle à l’attaque à nouveau « non puis avec des gens avec des valises c’est plus pratique que je rentre avant vous »

moi oO « on doit pas avoir la même pratique… moi je vous aurais laissé entrer en dernière pour que vous sortiez plus vite »

elle « bah non »

moi oO « la logique ne doit pas être une grande valeur chez vous non plus alors »

La nana avec le sac de voyage n’a pas bronché… est sortie. Je sors avec ma valise. La meuf relou « bah voilà vous avez compris »…

je pense que j’ai pas saisi toute la subtilité de cette bolchévik…

Ok je dois être vieux jeu avec mes valeurs de courtoisie et de politesse… mais quand je vois des gens attendre, je ne leur passe pas devant parce que « c’est plus pratique dans ma tête » :)

C’était mon coup de gueule de retour de Londres (et putain en voyant ça… j’ai déjà envie de tout plaqué pour me barrer là bas!!)

2 réflexions sur “le métro parisien…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s