The Wrestler… un double come back

Hey! mes petits chats! J’ai ENFIN refoutu les pieds dans une salle obscure parisienne! ça faisait un bail… presque deux mois (come back n°1), et beaucoup plus que je n’avais pas tenu ma chronique ciné ici ;) Il faut impérativement que je reprenne le rythme d’aller au ciné… et de vous parler de ce que j’ai vu, penser et tout quoi!

Je suis donc aller voir 

The Wrestler (VO) – Darren Aronofsky

Bon d’abord, c’est le grand come back (n°2) de Mickey Rourke. En allant voir ce film je ne m’attendait à rien, puisque j’ai suivi des amis et que je ne savais ABSOLUMENT pas ce que j’allais voir. J’avais vu l’affiche (et n’étant pas bilingue… ‘fin j’aime bien les cours de langues, hein ;) ) et j’avais pensé à un boxeur…

Bref en gros, on suit le parcours d’un catcheur professionnel, Randy le bélier (The Ram! ouéééé j’ai appris deux mots ce soir: Wrestler ET ram… moi je dis la classe américaine!), qui galère sur tous les domaines de sa vie, et qui sans la fin de sa carrière approchée…

Bon au début j’ai eu très peur, parce que les plans de dos en permanence et les coupure plan brusque pour faire genre c’est un “docu” machin trop fait artisanalement, ça me lourde… et puis finalement pas du tout… au fur et à mesure l’ambiance du film avance et on s’attache à ce bonhomme…

D’ailleurs, Mickey Rourke en blonde ça en jette (lol) ‘fin son “jeté” de cheveux à la l’Oréal est quelque peu irritant, mais attaché ça donne du cachet au personnage, sur lequel on sent le poids des années, du style de vie “sex, drogue et rock’n roll” et les erreurs de massacre au bistouri… Son faciès figé au premier abord rentre bien dans le cadre de ce personnage catcheur avant tout dans la vie…

Sinon, OUI J’AI PLEURE! y’a une scène qui m’a tiré la larme à l’oeil (pour des raisons perso en plus d’être THE scène émouvante du film

En gros le film est touchant, intéressant et humain… (et étant fan des matchs de catch… oui ça m’a toujours impressionné! j’aime les combats… donc j’aime le catch et la boxe :p j’ai donc apprécié le film ^^) Je vous dirai d’aller le voir, pour le come back de  Mickey Rourke, non grimé comme dans Sin City (qui pour moi est un film chef d’oeuvre ;) ) et puis pour Marisa Tomei qui est sublimissime, très sex, glamour, juste… appréciable pour les yeux ;)

Voilà voilà! un double come back (combo!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s