Méfiez-vous des gentils… (completé)

Note d’avant post: Le post qui suit ne fais pas l’apologie des connards en disant que les gentils doivent devenir des connards, ou disant que tous les mecs sont des connards… il dit juste qu’un gentil fait plus de mal dans le sens où après une séparation, on ne peut pas le détester… puisqu’il est gentil et formidable… mais le mal est là! et donc il est plus difficile de s’en remettre…

 

Cette phrase ou avertissement peut en faire sourire plus d’un et d’une… mais c’est une constatation… Et personne ne m’a encore contredis…

Le connard tout le monde s’en méfie. On nous prévient depuis toute petite « Attention, parmi les mecs se cachent des connards qui se serviront de toi, te feront souffrir, te jetteront ou n’en n’auront rien à faire de ta gueule … ». Donc on se méfie. On est aux aguets. Le connard on finit par le voir arriver de loin. Mais comme on l’a repéré soit on tombe dans ses bras en toute conscience de son degré de connaritude (oui nouveau mot qui sort de mon cerveau pas encore totalement péroxydé) et on sait à quoi s’attendre… soit on passe gentiment notre chemin.

Le problème c’est quand le mec n’est pas un connard. On se méfie pas. On se dit « enfin un mec bien ! ». On se confie, on se lie… et surtout le pire de tout… on tombe amoureuse en ayant totalement baissé sa garde.

On dira ce qu’on veut… mais devant un mec gentil, même une garce de la pire espèce baisse sa garde et on tombe à la merci des coups, blessures, reproches sans protection… totalement à la merci de l’autre…

Et un jour, le gentil se lasse mais vous êtes attachées (peut être pas amoureuse… mais accro au gentil)… et vous quitte… (bon je sais peu de mecs ont réellement le cran de quitter… pour ma part c’est toujours moi qui est quitté… ou presque toujours) Vous vous retrouvez pantelante… Le cœur dans la main, parce que le gentil, en gentil qui se respecte, vous la rendu en vous disant… « Amis ? » …

Vous regardez votre cœur, tout chaud de cette relation que vous avez aimé, chéri, adoré et que vous pensiez presque éternelle, « parce qu’un mec comme ça, y’en a pas cent ! ». Et vous vous dites qu’on ne vous y reprendra plus. Que quitte à avoir mal, autant avoir mal à cause d’un connard, parce qu’au moins on était au courant…

Avec le gentil, on a voulu y croire… qu’il était pas comme les autres… que lui au moins il vous comprend… il vous écoute… et il vous connait… trop bien, il vous connait trop bien… Donc on se méfie pas… et puis ce qui nous semblait une jolie histoire, se transforme en histoire, banale comme on en vit 1000, alors que jusque là elle était unique… Et à peine le temps d’un battement de cil, le gentil a déserté « parce qu’on mérite mieux » « parce qu’on est une fille bien, formidable, et que lui ne se sent pas capable… ». Capable de ? De t’aimer… de vivre cette relation de couple… MAIS PUTAIN TU M’AS DEMANDE CE QUE JE VOULAIS ? Est-ce qu’un jour je me suis emballée et dis que je voulais qu’on soit un couple ? Est-ce que j’ai tenté de t’empêcher de vivre ta vie ? Est-ce que je t’ai imposé mes choix ? Non, j’étais simplement heureuse avec toi… et quand on dis « Amis? » t’as envie de répondre « NON! » mais tu dis « oui parce que tu es génial »… alors tu souffres en silence… parce que tu veux pas le perdre…

Le gentil c’est ça… Trop de prise de tête… Il se prend trop la tête, retourne les situations mille fois, se remet en question deux mille fois par jours, parce qu’il ne veut faire de mal à personne… Et finalement il agit au mieux pour lui… égoïstement… Parce que c’est mon cœur qu’il a écorché et laissé sur le bord de la route…

PS : certains le prendront pour eux (et auront raison)… d’autres le prendront pour encore d’autres… Juste pour rassurer certains, Nael n’a rien à voir avec tout ça ! (alors pas la peine de lui envoyer mille mails pour lui demander, hein !)…

11 réflexions sur “Méfiez-vous des gentils… (completé)

  1. Serait-ce une apologie à la connard attitude ?

    Tu reproches aux hommes d'être gentils, de vous respecter, de vous traiter avec égards, de vous rendre accros…
    Mais n'est ce pas ce que vous cherchez ?

    Après, s'il part, ce n'est pas QUE de sa faute. Un mec, il faut savoir le garder, le rendre également accros à soi, ne pas le laisser s'échapper !

    Alors oui, je me reconnais dans ton portrait, mais la conclusion que je devrais tirer de tout ça, ça serait que je devrais me comporter en connard pour ne faire souffrir personne?

  2. @Luc-Ewen… Loin de moi de faire l'apologie de la connard attitude…

    Je ne reproche pas aux hommes d'être gentils et tout ça…

    Je dis juste que face à un gentil on se méfie moins… et que au final quand ça se termine les dégats sont douloureux voir pire parce qu'on s'est investi, qu'on a donné de soit, et que notre petit coeur tout mou… fini écorché, et qu'il devient vite de la pierre…

    Oui, le mien est écorché… une blessure se réveille… Oui, je fais des reproches à ce gentil, parce que sous couvert d'être gentil, les dégâts sont pires que s'il avait été un connard…

    Ensuite il est facile de dire qu'on n'a pas su rattraper ou retenir l'autre… si l'autre ne veut plus ou pas… on ne peut rien faire…

    Tout ça pour dire que finalement je ne baisserai plus ma garde… j'y perd beaucoup certes, puisque ça m'empêche de réellement vivre beaucoup de choses… mais les après sont trop douloureux… Surtout avec le fatal « Amis »… j'ai qu'une envie c'est dire « non! je t'ai donné mon coeur, tu me le rends benoitement, et tu veux qu'on soit amis? »… mais je réponds « oui… parce que tu es un garçon merveilleux »…

    Au final je ne suis qu'une grosse conne?

  3. Et comme l'a écris Charles Perreau dans Le Petit chaperon rouge :

    « Mais hélas ! qui ne sait que ces Loups doucereux,
    De tous les Loups sont les plus dangereux. »

  4. Non, tu es une jeune fille dont le coeur a été touché. Je ne te blâme pas pour ce post, j'en ai écrit de bien pires pendant mes chagrins d'amour… J'ai réagit à chaud tout à l'heure, j'aurais du réfléchir avant de sauter sur mon clavier.

    Et ne te sens pas obligée de rester « amis », certaines relations ne sont pas faites pour devenir amicales. L'homme, aussi merveilleux soit-il, te rappellera toujours cette chose que tu aimais en lui, et tu souffriras de le voir encore. Sache dire « non, je ne veux pas de ton amitié »…

    Et merci pour la précision que tu as ajoutée à ton post ;)

  5. Le pire c'est que le gentil souvent il est vraiment gentil (ou alors il feinte drôlement bien. En tout cas mon modèle de gentil à moi. Bizarrement j'ai quand même pas envie d'essayer le connard !) Bises ma belle ! vivement 2009 donc

  6. Ouais, mais les gentils se font souvent avoir. et un jour décident de ne plus être gentils… ou plus exactement, de mettre une barrière de sécurité pour ne plus en souffrir.
    Sauf que le jour où ces gentils tombent sur quelqu'un avec qui ça peut marcher, ben ils ont parfois du mal à repasser cette barrière.
    Il a peut être eu du mal avec cette barrière ton gentil…
    La vie continue quoi qu'il en soit, pour le pire… et le reste.

  7. Eddy, je dois avoué que je me retrouve bien dans ton post … gentil reconverti en connard … mais connard qui n'aime pas faire souffrir quand même, une flamme de gentil reste tout de même allumé, mais comment faire pour redevenir completement gentil …
    Je pense qu'il faut tomber sur la bonne personne… mais que c'est long …
    Sur ces derniers mots, passé une bonne fin d'année , et BONNE ANNEE, avec plein de bonheur partagé !

  8. En fait, le connard, c'est toujours soi-même.
    Con d'avoir succombé à un con (ou une conne).
    Con d'avoir succombé à un gentil (ou une gentille.)

  9. Bon, écoute Leslie, je ne savais pas que ça te tenait autant à coeur, n'avait pas pleinement réalisé. La prochaine fois, promis, si on va au Loire, je te laisse prendre la charlotte au chocolat. Et je suis désolé, je n'avais pas saisi l'importance que cela pouvait revêtir à tes yeux.

    Ha merde, on parle de relation, de trucs sérieux ! Au temps pour moi ^^ » !

  10. @Luc Ewen… de rien très cher :)

    @oopsy… oui et c'est pour ça qu'on l'aime le gentil… à toi aussi bonne année 2009

    @Eddy… je sais que les choses fonctionnent également dans ce sens… l'amour au fond c'est nul et ça fait du mal… mais moi je saurais pas vivre sans :/

    @Yoann… oui attendre la bonne personne… mais comment faire quand tu l'as laissé filer il y a longtemps?

    @Mourtazag… s'pa'fo s'que tu dis

    @Potemkin… arrête la drogue… et c'est toi qui paiera la part de gateau alors :D!

  11. La gentillesse ne fait pas une relation loin de là. Mais plutôt le partage, la réciprocité.

    Maintenant un homme qui n'est pas intéressé par moi, ça désactive le dossier amour. Parce que j'ai assez dilapidé de temps dans des impasses. Et parce que si me stimule c'est un homme déterminé ! Qui m'aime et qui sait pourquoi :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s