No kids… Vu et surtout Subis

Je profite d’un petit coup de gueule pour vous parler d’une chose qui m’insupporte au plus haut point : Les enfants, les femmes enceintes et les parents stupides (ah non ! en fait ça fait plusieurs choses ^_^).

Du plus loin que je me souvienne voilà mon évolution dans mon envie d’avoir des enfants. J’ai joué à la maman, parce qu’en tant que fille j’étais conditionnée à jouer à la poupée. J’ai eu ma période « je ferai comme maman. J’aurais quatre enfants : 2 filles et 2 garçons ». Puis j’ai eu une phase, « j’aurais un enfant unique et je serai mère célibataire ». Désormais c’est « un enfant ?! Plutôt un chien, au moins j’aurais pas de scrupules à l’abandonner au bord d’une route » (je sais je suis horrible :p). On voit à quel point mon envie de fonder une famille s’amenuise au fils des années. Bref…

Il y a un an j’ai lu le livre de Corinne Mayer « No Kids » que j’ai trouvé absolument fabuleux et tellement cruel ! Cette femme a eu des enfants et dis avec une simplicité et une honnêteté déconcertante que si c’était à refaire, elle ne le referait pas. Non soyons sérieux ! Cette femme est mon mentor ! Son livre se lit d’une traite, et je me suis surprise à acquiescer de la tête tout au long du livre (pour ceux que ça intéresse vous pouvez le trouver … sinon je peux aussi vous le prêter).

Mais venons-en à mon coup de gueule. Pourquoi aujourd’hui subitement j’ai envie de pousser une gueulante ? Je vous fais un petit topo…

Je suis dans le métro, assise à une place NON RESERVEE (vous voyez les places à 4 normales où tout le monde peut s’asseoir) en train de bouquiner lorsqu’une femme se place à côté de moi. Apparemment vu la taille de son ventre soit elle digère mal une dinde soit elle a un marmot dans tiroir. J’opte pour la deuxième version, mais l’ignore totalement (vu la taille de son abdomen, elle devait être enceinte de 4 mois grand max…) ruminant intérieurement que « y a un mec assis en face de moi il a qu’à se lever ce gros naze »… Ce que ce monsieur finis par faire pour céder la place à notre grosse dinde… Et là stupéfaction

Cette nana s’assoit en donnant l’impression que « pfffiou c’est dur d’être enceinte »… Mon sang n’a fait qu’un tour et une petite voix (dans ma tête, je suis tout de même élevée de façon convenable) s’écrit « mais ***** tu l’as voulu ? Alors arrête de te plaindre et de nous l’imposer ! Si tu ne voulais pas être dans cet état fallait faire attention ***** ****** (j’ai volontairement censuré ses passages ^_^) et je connais un moyen pour t’en débarrasser (là c’est mon côté sadique) ».

Non mais c’est vrai quoi ! Après tout pourquoi est-ce que ces personnes se sentent obligées de nous imposer leurs enfants !! Je déteste les enfants. Ils m’insupportent. Je les trouve stupides. Et pourtant dans mon infinie paradoxe il m’arrive de fondre devant certains : ceux qui sont beaux (et il y en a peu) et bien élevés (encore moins).

Alors, non d’un chien (nouvelle expression has-been que j’ai envie d’employer à nouveau), que les gens comprennent que les enfants on les a et on les garde chez soi !!!

5 réflexions sur “No kids… Vu et surtout Subis

  1. amen!
    moi je veux bien que tu me le prête le bouquin, juste par curiosité, parce que sinon je n'ai pas besoin d'être convaincue, je prêche cette bonne parole depuis bien longtemps (moi j'ai toujours su)

  2. Moi, je veux être tonton!
    Forcement mon neveu sera bien élevé et sera le plus beau ça sera le fils de mon frère et de ma jolie-soeur (« belle soeur » c'est trop commun).

    Et surtout je pourrai lui apprendre tout pleins de trucs que je n'apprendrai jamais à mon enfant : je serai le tonton cool que tous les gamins ont.

  3. @Barbie… je savais bien qu'on était pareil quelque part :p

    @Jules… tiens! bah moi je pense un peu ça aussi… mais dès que je vois un enfant, c'est pour lui apprendre une connerie… je suis « TATA Connerie » ^_^

  4. Tout d'abord on peut vouloir une chose et qu'elle nous paraisse dur par la suite.
    En montagne, je veux me faire tel sommet, je le veux vraiment, mais parfois à mi paroi, je me demande ce que je fous là, j'en peux plus et je pfffte beaucoup.

    Ensuite par expérience, et ayant été dans ta situation avant, sans doute à ton âge et ptêtre même encore plus vieux, je peux te dire que je ne regrette pas un seul instant d'avoir eu un enfant. Tain c'est vraiment une des choses que je ne regrette absolument pas dans ma vie. C'est magique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s