Entre les cuisses…

Oyé! Oyé! Gentes damoiselles et damoiseaux!

Ce soir je m’apprête à faire à nouveau un saut dans le temps en retournant l’espace d’une soirée me trémousser sur les rythmes effrénés des années 90 (de la très bonne musique… faut juste se dire qu’il vaut mieux entendre ça que d’être sourd!)… Le grand avantage de la musique des 90’s, c’est que vous pouvez être un piètre danseur, personne ne s’en aperçoit tant la musique part dans tous les sens… Donc vous pouvez avoir l’air stupide en dansant, personne ne le voit, puisque tout le monde a l’air stupide sur des musiques telles… Donc RdV ce soir à tous les amateurs éclairés de musique des 90’s (Ace of Base, Ménélik, Offsprings, IAM, Dr Alban… BORIS!!!) au Sullivan’s!

Ce soir… ça va chauffer dans les bermudas! toutoubidoubidou!

Sinon je pensais à un truc qui me fait mourir de rire… Tout le monde connait un tas d’expression du genre… « Pierre qui roule n’amasse pas mousse » (ma favorite… me demandez pas pourquoi, elle me fait rire!)… c’est bon vous avez une expression en tête? Maintenant intercaler « entre les cuisses… entre les fesses… »… ça nous donne (amis de la poèsie bonjour!)

Pierre qui roule (entre les cuisses)
N’amasse pas mousse (entre les fesses)

^^ ça marche avec tout… Après la pluie… (entre les cuisses) vient le beau temps (entre les fesses)… Et le must (ou comment pousser le vice et la stupidité au summum!)… Essayez cet exercice de style douteux avec la Marseillaise (OOOOH! scandaaaaaale!)

Allons enfants de la patriiiiiiiieuh (entre les cuisses)
Le jour de glooaaaare eeeeest arrivéééééé (entre les fesses)
Contre nous de la tyyraniiiiiieuh (entre les cuisses)
L’étendard sanglant est levééééé (entre les fesses)…

c’est d’un goût douteux… mais je trouve ça hillarant!^^

Bon… amusez vous bien avec ce jeux de mot… hésitez pas à en laisser en com’ histoire que je me marre un peu… ^^ et qu’on partage nos goûts douteux pour une poésie à l’esprit mal placé (miam!)

3 réflexions sur “Entre les cuisses…

  1. Quand l'appetit va entre les cuisses
    Tout va entre les fesses ???

    Autre jeu débile du même style, les histoires de Melon et Melèche.

    Exemple : Melon construit une maison et Melèche l'habite…

    Amis de la poésie…bonsoir.

  2. Mieux vaut un tiens entre les cuisses,
    que deux tu l'auras entre les fesses ?

    Mais c'est dégueulasse !

    Et attends :
    Mieux vaut tard entre les cuisses, que jamais entre les fesses.

    C'est dit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s