Sexe… vous avez dit sexe?

sea, sex and sun…

Mais bien sur… (et la marmotte… gnagnagna!) Bon parlons peu parlons bien derrière ce titre si évocateur je vais parler… de dessin :D je vous ai bien eu! hein? quoi? vous allez changer de page? vous n’allez pas lire jusqu’au bout les quelques phrases que j’ai tapé? Cela ne tient qu’à vous! Mais lisez jusqu’au bout vous ne mourrez pas moins bête (mais pas forcément intelligent non plus!)

Pourquoi est-ce que j’ai envie de vous parler de dessin?

Tout simplement parce que c’est une chose que j’aime! et par moment dessiner ou peindre peu donner autant de plaisir qu’une bonne partie de jambes en l’air (ou dans d’autres sens… mais là n’est pas le sujet j’ai dit!)…

Parce que dernièrement j’ai dessiné… (promis dès que j’ai un moment je met la photo de mes dernières productions) et que c’est assez réussi!

Parce que ça me permet de me ressourcer lorsque les choses ne vont pas. Lorsque je m’immerge dans ma bulle, avec un fond musical et que je rentre dans cet espèce de transe qui fait que le temps semble s’arrêter tout à coup autour de moi… Rien ni personne ne peut m’empêcher de dessiner (et c’est pas ma petite soeur qui va vous encourager à venir me déranger lorsque je dessine… je suis capable de tuer si on me dérange!)…

Parce que dessiner me permet de faire ressortir mes frustrations… mon inconscient s’exprime par ce biais..

Parce que à l’instar de l’écriture c’est un exutoire!

Parce que dans le maniement des pinceaux, des crayons, le maniement des couleurs, des formes, des supports… tout est subjectif… mais ce sont des gestes qui au bout du compte peuvent être d’un érotisme assez incroyable… (non non je vous assure je n’ai pris aucune substance hallucinogène ou autre!) la caresse du pinceau sur la feuille ou la toile… le mélange des couleurs… la superposition des couleurs sur la toile… les forme dessiner… tout est subjectif…

En tout cas moi ça me libère… et avec le recul, je perçois les émotions qui m’habitaient lorsque j’ai peins, ou dessiné… la tristesse, la peine (dernièrement mes dessins étaient assez… sombres, mélancoliques, nostalgiques… un peu comme les poèmes que j’écris), la colère… la joie…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s