Divagations d’un jour de Février… (part. 2)

Les portes de mon Coeur sont closes, Le Verrou est scellé,
L’amour, la seule cause, De toute raison infortunée.
L’Inconnue du mystère, Reste bien incertaine,
J’aimerai être sur Terre, Vidée de toute haine,
La rencontrer, Lui raconter mes pensées,
Qui sont loin de la Réalité, Expirer la Liberté.
L’être humain est maudit, Condamné à errer,
Sur la Terre toute savie, A la recherche de l’Etre à Aimer.
Se compléter, pour n’être qu’Un, Est-ce là le But Ultime,
Pour que je savour enfin, La vie jusque dans les Abîmes?
Les Déceptions s’accumulent, Le Temps passe toujours,
Les secondes qui s’écoulent nous acculent, A regarder passer le Jour.
Mon âme est grise, Comme le Ciel Aujourd’hui,
Le temps n’a pas d’emprise, J’attends seulement la Nuit.
Mon Dernier souffle est coupé, Donnes moi un peu d’Air,
Je veux juste être Aimée, Avant de quitter la Terre.
La Nuit tombe soudain, Et mes Yeux se ferment,
Le jour s’est éteint, J’y ai mis un Terme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s